fbpx

Système Educatif

L’enseignement supérieur constitue le dernier niveau du système éducatif, qui est dispensé dans les universités (Anotera Ekpedeftika Idrymata (A.E.I.), et les Établissements Supérieurs d’Enseignement Technologique (TEI). Le secteur universitaire comprend les universités, les écoles polytechniques (Polytehnia) et l’École supérieure des beaux-arts. Le secteur technologique inclut les Instituts d’Enseignement Technologique et l’école d’ éducation pédagogique et technologique (ASPETE). Tous les établissements d’enseignement supérieur sont auto-administrés et entièrement intégrés selon la législation. Les universités helléniques et les TEI sont supervisés et financés par l’Etat grec, via le Ministère de l’Education, de la recherche et des Cultes, avec une relative autonomie de gestion qui s’est vu accrue suite à la loi sur l’enseignement supérieur.

En Grèce, l’Enseignement Supérieur est divisé en deux secteurs: l’Enseignement Universitaire et l’Enseignement Technologique. 

Le secteur de l’enseignement supérieur vise à établir, produire et développer la science et la technologie en accordant la promotion de recherches scientifiques.

L’Université (Panepistimio) est axée sur une éducation de haute qualité selon les exigences en matière de la science, de la technologie et des arts qui prend en compte la scène scientifique internationale. Les Universités accordent les certificats délivrés dans les domaines suivantes:

  1. Sciences humaines et sociales y compris littérature , droit, sociologie etc.
  2. Science inclut les facultés de mathématiques, physique et chimie etc.,
  3. Science de santé s’articulent autour de la médecine, odontologie, pharmacie 
  4. Technologie inclut architecture, écoles polytechniques etc.,
  5. Economie et Administration inclus l’economie 

Les Universités offrent une variété les domaines de formation ci-dessous :

  • Anthropologie 
  • Archéologie 
  • Commerce (Economie, Gestion)
  • Histoire classique 
  • Communication ( Journalisme, Communication de Masse)
  • Informatique
  • Enseignement
  • Génie 
  • LEA (turc, Asiatique Modern, etc. )
  • Grec (Littérature, etc.) 
  • Sciences de Santé (Dentisterie, Médecine, Infirmier, Pharmacie)
  • Droit
  • Arts et Musique 
  • Philosophie 
  • Sciences Politiques (Administration Publique)
  • Sciences (Biologie, Chimie, Physique, Mathématiques) 
  • Sciences sociales (Sociologie, Psychologie, Administration Publiques etc.)
  • Sciences du Sport / STAPS
  • Théologie et Sciences Religieuses 

Le secteur d’enseignement supérieur technologique a pour mission de développer la recherche technologique et de dispenser une formation davantage orientée vers la pratique.

Il y a 24 universités, tous des établissements supérieurs accrédités par l’Etat grec. Les universités helléniques et les TEI sont des institutions de droit public.

Pour la plupart de disciplines, le programme de premier cycle est d’une durée de 4 ans. Dans les disciplines suivantes, le titre est remis au bout de 5 ans: Architecture, Sciences de l’Ingénieur, Etudes Vétérinaires, Agricoles et Agronomiques. En ce qui concerne la médecine, le Ptychion (le titre) est délivré après six années d’études. Dans les TEI, les études durent 8 semestres ( 4 ans). L’équivalence de diplômes et plus précisément les ECTS (crédits européens) qui sont cumulés à chaque fin d’année validée, sont tous les mêmes dans toute l’Union européen.

En se basant sur le principe de numerus clausus, la Ministère de l’Éducation définit chaque année le nombre d’ entrants dans chaque département.

Outre les instituts des études supérieures, des colleges privées opèrent aussi en Grèce. Pourtant, la Constitution actuelle de la Grèce interdit l’opération des instituts privés en tant qu’ indépendants. Les universités surmontent les contraintes en établissant de collaboration avec des instituts étrangers afin d’offrir des programmes de formation prédoctorale et postdoctorale. Conformément à la législation en vigueur, dérivé de l’incorporation de EC Directive 2005/36, les titulaires de qualification académique de l’UE pour que les droits professionnels soient pleinement reconnus